Pour 2018, vos bonnes résolutions vont enfin être tenues, si vous appliquez mon astuce

 

Comme tout le monde le sait, la nouvelle année touche à sa fin.

 

Les résolutions pour 2018

Parmi les traditions de la période, on pense à prendre de bonnes résolutions pour le Nouvel An.

En général, elles ne sont quasiment jamais tenues.

Mais si, pour une fois, vous arriviez enfin à relever le défi ?

Parce que oui, il ne tient qu’à vous de mener à bien les résolutions que vous allez vous fixer pour 2018.

 

Mon astuce : « action vers l’objectif que je me suis fixée »

Par 2 fois, j’ai eu l’occasion d’appliquer cette astuce destinée à obtenir le résultat que je m’étais fixé.

Revenons quelques années en arrière …

Nous sommes alors  en 2000.

A cette époque, je commençais à sortir d’une période de dépression associée à une phobie sociale, qui durait depuis 5 ans.

Après avoir discuté avec un ami de mes parents qui travaillait à la Faculté de droit de Montpellier dans un domaine juridique qui m’intéressait (le droit de la propriété intellectuelle), j’ai décidé qu’il était temps pour moi de reprendre les études.

Je vous laisse imaginer le doute dans lequel j’étais plongée : cela faisait 5 longues années que je surfais sur Internet la nuit et que je me levais vers midi – 13h. Au moment où les autres prenaient leur déjeuner, moi je me levais à peine, pour prendre mon petit déjeuner !

Là, du fait d’avoir pris cette bonne résolution, je m’étais engagée publiquement (mais surtout et avant tout envers moi-même) à travailler mes cours afin d’être prête à pouvoir passer les examens.

Je me souviens avoir demandé à mes proches s’ils pensaient que j’étais capable ou non de mener à bien ce « défi » !

J’avais également mis un peu mon avenir entre les mains de la réponse de l’Université de Grenoble : serais-je accepté en régime spécial pour recevoir les enseignements de la Fac pour une maîtrise de droit ?

Ayant été autorisée à m’inscrire, je ne pouvais plus reculer !

La motivation dans ce beau projet ne pouvait que me « pousser » à changer mes mauvaises habitudes. Quasiment du jour au lendemain, je me levais vers 8h pour bien débuter la journée !

Quelques mois plus tard, j’envoyais mes 1ers devoirs à la Prof, pour les recevoir corrigés.

En février 2001, je partais à Grenoble, pour assister aux travaux dirigés.

Au mois de juin 2001, ma mère m’accompagnait pour passer les examens écrits. Puis en septembre, c’était pour les examens oraux …

On ne peut pas dire que j’ai brillé, mais j’ai eu ma maîtrise de droit !

Cela allait au-delà de ma résolution qui était de reprendre le chemin de la Fac et pour cela de prendre une nouvelle auto discipline, un nouveau mode de vie.

Mission accomplie !

Et dire que 10 ans plus tard, j’ai obtenu un Doctorat en droit de la santé … après avoir réussi un DU de sciences criminelles (mention Bien), un MASTER 2 passé sur Aix en Provence (droit des activités et des professions artistiques), un MASTER 2 en droit de la santé (parcours droit pharmaceutique).

 

Et encore 3 ans plus tard, je témoignais à la TV pour parler de mon vécu avec la sclérose en plaques (maladie qui m’a été reconnue en 2007).

 

 

 

Nouvelle résolution : arrêter de fumer !

Forte de cette expérience, je savais que si la motivation était présente je pouvais déplacer des montagnes !

En 2005, après avoir vu un reportage-documentaire sur l’industrie du tabac, j’étais résolue à arrêter définitivement de fumer.

Des tentatives j’en avais déjà vécu plusieurs … Cette fois-ci, ce serait la bonne !

Devinez comment je m’y étais prise ?

Simplement, j’avais mis sur papier les intérêts à continuer de fumer et le pourquoi je décidais d’arrêter cette mauvaise habitude qui me tuait à petits feux et me ruinait !

Promis, si je remets la main sur ce document, je le publie dans cet article !

Du jour au lendemain, j’ai mis le dernier paquet de clopes à la poubelle, en compagnie du cendrier, ne gardant que le briquet et …

chaque matin, j’avais plaisir à ouvrir les fenêtres et respirer le bon air frais, sans l’odeur de tabac froid qui « puait » de partout sur mes vêtements et mes doigts.

Pour tout vous dire, au bout d’un mois, je n’imaginais plus que de fumer pouvait être un plaisir ..

J’étais enfin guérie de mon addiction !

 

Alors et pour VOUS c’est pour quand ?

Quelles vont être vos bonnes résolutions pour 2018 ?

 

Cet article participe à l’événement « Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions » du blog « Devenez meilleur » d’Olivier Roland.

Je vous invite à aller y jeter un œil, car il est bourré d’articles très intéressants comme celui-ci : Comment trouver le sens de votre vie en 20 minutes environ

Si vous avez apprécié mon article, vous pouvez également cliquer ici pour voter pour lui, merci

 

Source : image Fotolia : photo de la soutenance de thèse Bourély ; capture écran émission « Allo Docteur » (France 5)

 

 

 

** Mise à jour **

Voici le fameux document dont je vous parlais …

Il date de janvier 2006 !

Cela fait bientôt 12 ans que j’ai arrêté de fumer !

 

(3 commentaires)

  1. Oh super ton article avec ton histoire, bravo pour ces bonnes résolutions et ce partage 😉 C’est vrai que ton document sur les intérêts à continuer de fumer etc. serait très intéressant à lire.
    Un bel exemple de motivation (et même de super motivation).

    1. bonjour
      Je vais essayer de le trouver mais comme il date de 2005 … ce n’est pas simple !

    2. Youpi !
      J’ai fini par remettre la main dessus …

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.